Association GEFA

L’équipe de l’association GEFA

Les membres fondateurs :

Plusieurs personnes ont accompagné les groupes Facebook et la construction de l’association. 

Il s’agit de Céline Hamon,Sabrina Velayoudon, Roxane Dufour, Laurence Grard Guenard, Sophie Nicinski, Ludivine Raz-Noto et Laetitia Bertolucci. 

Guillaume Valenti et Charlene Charbabet, nous ont assuré de leur soutien pour la mise en place du site et de la communication future.

De nombreuses personnes nous ont témoigné leur encouragement et apporté une aide, depuis la création des groupes Facebook. Les modérateurs des groupes, tous ceux qui nous ont proposé des publications, ceux qui nous ont contacté en Messenger ou par mail. Ceux qui ont préféré rester dans “l’anonymat” en raison de leur fonction publique et afin de ne pas rajouter de la tension à la situation dans cette période de cacophonie, mais qui n’ont pas hésité à nous faire partager leur vision, la plus juste possible, de la situation. Nous remercions chacun de vous, car c’est grâce à votre participation et votre enthousiasme que l’association a vu le jour. 

L’association fonctionnera avec un bureau et un conseil d’administration.

Le bureau :

Anja, la trésorière …

J’ai 52 ans, deux enfants (18 et 21 ans) et nous résidons à Saint Jeannet, dans les Alpes-maritimes. Je suis allemande et je me suis installée sur la Côte d’Azur à l’âge de 24 ans. Avec mon conjoint nous dirigeons une école de Français langue étrangère à Nice.

Je fais du cheval depuis mon plus jeune âge. Dans mon village en Allemagne, nous étions une bande de jeunes avec les chevaux à la maison et notre plaisir était de faire des courses dans les champs. Nous n’avions aucune technique mais une très bonne assiette. C’est seulement bien plus tard que j’ai pris des vrais cours d’équitation. Aujourd’hui, je me considère toujours comme cavalier de loisir même si entre-temps, j’ai touché à différentes disciplines et j’ai participé à différents concours.

Je suis propriétaire de deux chevaux, deux shetlands et d’un âne que j’ai sauvé. Mon vieux cheval de trente ans ainsi que le shetland de mon fils vivent avec nous à la maison. La jument et mon âne se trouvent dans un centre équestre dans le village à côté et la ponette de ma fille vie au près avec un copain dans le Tarn. Je suis membre dans un centre équestre associatif dont j’étais secrétaire pendant un an et présidente pendant 3 ans.

Je suis membre d’une association de sauvetage, Equilibre Cavalcade à la Gaude dans le 06. Je suis quelqu’un de très flexible et facile à vivre mais aussi d’honnête et de très rigoureux – cela doit être mon côté allemand 😉

Marjorie, la secrétaire …

Je suis une Normande de 41 ans, maman d’une petite fille de 10 ans. Amoureuse des chevaux depuis mon plus jeune âge, je monte depuis que j’ai 5 ans. Cavalière plutôt de balade, j’ai eu mon premier cheval à 20 ans, puis les chevaux de la famille (2 chevaux et 3 shetlands) à la maison jusqu’à mes 32 ans.

Aujourd’hui propriétaire d’un cheval de 10 ans et du shetland de ma fille, ils sont hébergés au pair dans un centre équestre où ils n’ont jamais été aussi bien. Ils ont connu de nombreux hébergements avant de trouver “le bon” : écuries de propriétaire avec ou sans “professionnel du cheval”, centre équestre, pension pré, pension pré/box, pension box, demi-pension, pension au paire… Je commence à découvrir les petites compétitions avec ma fille, elle aussi passionnée par nos amis quadrupèdes. Mais les balades et le travail à pieds restent ce que je préfère.

Je travaille depuis 18 ans pour une enseigne de magasins de thé. Je me présenterai comme quelqu’un d’intègre, honnête, avec une grande capacité d’adaptation, et plutôt positive dans mon rapport à l’autre. Je déteste l’injustice. Je suis aussi tenace, pugnace, je ne laisse pas tomber les choses auxquelles je crois tant que je n’ai pas tout essayé. Mais je suis aussi une personne à l’écoute, dans la compréhension et “tempérée”. Le confinement m’a révélé les difficultés que rencontrent les passionnés d’équidés, dans un système que j’ai découvert par la même occasion. Il est temps que tous les intervenants du monde du cheval se réunissent pour parler d’une seule voix de leur passion, et travaillent ensemble pour une amélioration de la filière.

Sophie, la présidente…

Proche des chevaux depuis mon plus jeune âge, j’ai grandi et je vieillis auprès d’eux.

Je connais les errances dans la recherche d’une structure adaptée et responsable, les particularités relationnelles auxquelles sont confrontés tous ceux qui vivent proches de leur cheval, leur sensibilité, leur difficulté à trouver leur place dans un système qui s’est révélé à l’occasion du confinement, particulièrement “méprisant” pour eux. Depuis des années, je vois les difficultés que rencontrent tous les passionnés du milieu équestre.

J’ai 58 ans, cavalière de “loisir”, je travaille en tant que psychologue. Je suis mariée, nous avons deux enfants -25 et 28 ans-élevés auprès de (avec?) nos chevaux. Notre fille est cavalière professionnelle en CSO et dressage. Nous vivons depuis 18 ans à la campagne pour pouvoir nous occuper de nos chevaux, qui vivent chez nous.
J’ai une capacité de travail importante, une connaissance du milieu équestre, et des relais. Je peux être locomotive ou bulldozer, parfois trop directe, ce qui peut en surprendre beaucoup. Je vois toujours dans l’autre son côté positif, déformation professionnelle, sans doute.

Nul doute que nous aurons à coeur avec Margot et Anja de trouver le temps nécessaire pour faire vivre cette association et influer, en accord avec le conseil d’administration, dans la bonne direction pour que les droits des cavaliers et des chevaux soient inscrits au sein des statuts des fédérations, associations, syndicats et groupement de la filière équine en France et ailleurs.

Plus nous serons nombreux, plus nous aurons la chance d’être entendus et reconnus. Nous comptons sur vous pour adhérer, parler de l’association, et être le relais du GEFA sur le terrain.

A bientôt !

Le conseil d’administration :

La composition du premier conseil d’administration est en cours de formation.

Il sera composé de personnes expertes dans leur activité, et des responsables des commissions.